Anti-âge

Vos yeux sont fragiles et précieux. Prenez-en soin.

Vos yeux sont fragiles

De nos 5 sens, la vue est la plus sollicitée. L’œil est l’organe principal du système visuel, un organe très fragile qui abrite un système complexe. Avec l’âge, la vue baisse. Les yeux vieillissent et leurs fonctions dégénèrent. L’œil peut être affecté par des maladies comme la cataracte, la plus fréquente ou la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) beaucoup plus préoccupante car dégénérative.

Rappelons qu’environ 70% des informations du cerveau sur le monde extérieur passent par la vision. Il est donc important de comprendre cet organe et d’en prendre soin.

L’anatomie et le fonctionnement de l’oeil

La membrane externe protectrice de l’oeil est la sclérotique, épaisse, fibreuse. Son segment antérieur est transparent, pour laisser entrer les images dans l’oeil. C’est la cornée. Derrière la cornée se trouve l’iris, membrane en forme de diaphragme circulaire dont le centre est percé d’un orifice, la pupille. C’est la pigmentation de l’iris qui donne aux yeux leur couleur. L’iris est muni de muscles qui permettent à la pupille de se dilater quand il fait sombre, ou de se contracter en cas de forte luminosité, afin de faire pénétrer dans les yeux la juste quantité de lumière nécessaire à la vision. L’iris baigne dans un liquide transparent, l’humeur aqueuse, qui contribue au maintien de la pression intraoculaire.

En arrière de l’iris se trouve le cristallin, lentille ayant pour fonction de focaliser les images sur la rétine. On appelle accommodation le mécanisme involontaire qui entraîne la modification de la forme du cristallin pour permettre une vision nette entre 20 cm et l’infini.

Le cristallin est une merveille optique biconvexe, à la fois rigide et élastique, d’environ 10 mm de diamètre et 4 mm d’épaisseur.

Le cristallin et la rétine sont séparés par un liquide transparent gélatineux, le corps vitré ou humeur vitrée.

Au fond de l’oeil, enfin, se trouve la rétine qui transforme la lumière en influx nerveux transmis au cerveau par le nerf optique. C’est le cerveau qui construit l’image visuelle. La rétine est constituée de cellules photosensibles à cônes et à bâtonnets. Les cônes, situés au centre (macula) sont sensibles à la lumière vive et aux couleurs.

Les bâtonnets, eux, sont sensibles à la vision nocturne et au mouvement.

La cataracte, l’opacification du cristallin

La cataracte survient après l’âge de 50 ans. Les patients présentent une opacification progressive du cristallin. Le cristallin se voile et ramollit. Peu à peu, il perd de son élasticité et de sa transparence.

Les troubles oculaires et symptômes significatifs de la cataracte

La cataracte
  • Baisse de l’acuité visuelle de loin.
  • Problème de vision voilée.
  • Troubles de perception des contrastes lumineux.
  • Apparition de mouches volantes.
  • Diplopie : problème de vision double qui persiste en fermant un oeil.

Le traitement de la cataracte est chirurgical. L’opération de la cataracte consiste à enlever le cristallin opacifié et à le remplacer par un implant. Bien que l’opération de la cataracte soit bien maîtrisée, une opération comporte des risques pour les patients, surtout en vieillissant. Mieux vaut garder son propre cristallin et veiller à ce qu’il garde sa fonctionnalité et sa transparence en apportant aux yeux les éléments nutritifs dont ils ont besoin.

Qu’est-ce que la dégénérescence maculaire ?

La DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) est ainsi nommée car elle concerne la partie centrale de la rétine, cette macula qui joue un rôle fondamental dans la vision de près pour lire, écrire, coudre, bricoler, et dans la vision de loin pour conduire, regarder la télé, un paysage.

L’évolution de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age)

  • Impression que les lettres s’effacent au regard.
  • Difficulté à distinguer les couleurs.
  • Gêne pour conduire la nuit.
  • Sensation d’ondulation des lignes droites.

Ce dernier signe clinique est grave. Il implique une consultation ophtalmologique en urgence, faute de quoi la dégénérescence maculaire peut être cause de cécité.

Cataracte et bons réflexes santé

La cataracte est un phénomène naturel très répandu lié au vieillissement et elle peut progresser sur une longue période avant même d’être diagnostiquée. Or, s’il n’existe pas de médicament capable de soigner la cataracte, il est possible de ralentir le développement en adoptant certains comportements préventifs : protéger les yeux du soleil avec chapeau et lunettes, ne pas fumer, consommer des fruits et légumes antioxydants naturels.

En effet, l’action des radicaux libres a été directement reliée comme l’une des causes majeures de la cataracte. De nombreuses études ont été réalisées pour tester l’effet possible de suppléments nutritionnels capables de réduire les dommages radicalaires. L’apport de nutriments antioxydants pourrait donc diminuer les risques de la cataracte et ralentir la progression.

Mes recommandations...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *