Anti-âge

Vos yeux sont douloureux, vous voyez moins bien ? Et si nous parlions solutions naturelles ?

Avec l’âge, il est rare d’échapper à un affaiblissement de notre acuité visuelle, aux douleurs dans les yeux et autres problèmes oculaires dus à la dégénérescence naturelle des tissus de l’œil. Nos modes de vie contemporains n’aident pas avec une augmentation considérable des efforts imposés à notre vue du fait de nos habitudes croissantes de lecture sur écrans. Quelques exercices et des ingrédients naturels peuvent nous prémunir de ces désagréments.

Les longues concentrations visuelles entraînent des fatigues. La lumière bleue des écrans altère peu à peu les cellules de la rétine et plus particulièrement la macula, cette tache jaune de 5 mm de diamètre, en son centre, qui nous permet de distinguer les détails.

Avec le temps, des troubles de la vision peuvent survenir. Si c’est votre cas, ne tardez pas à prendre un rendez-vous avec un ophtalmologue qui établira un diagnostic et vous prescrira peut-être le port de lunettes. Mais, plutôt que d’attendre le dernier moment, il est peut-être judicieux d’essayer des solutions plus préventives et naturelles.

Quelques exercices et précautions pour prévenir

Comme tout organe, les yeux souffrent en cas d’utilisation prolongée et d’effort soutenu. Afin d’éviter cette fatigue oculaire pouvant générer une baisse de la vue, pensez à prendre de bonnes habitudes :

  • Entrecoupez les longues sessions d’ordinateur, de tablette ou de smartphone par des pauses de plusieurs minutes pendant lesquelles vous vous efforcerez de laisser votre regard se porter au loin, sans regarder quelque chose de précis. Laissez-le flotter tranquillement,
  • Puis amusez-vous à faire des mouvements exagérés avec les muscles de vos yeux pour les détendre et les étirer. Sans bouger la tête, regardez à droite, à gauche, en haut, en bas. Si vous savez le faire, louchez ! Mais tout ceci lentement. Si vous allez trop vite, vous pourriez ressentir un vertige,
  • Au bout de quelques minutes, regardez à nouveau au loin. Puis frottez les paumes de vos deux mains l’une contre l’autre. Quand vous sentez que la friction les a bien échauffées, posez les deux paumes sur vos yeux, sans presser et laissez la chaleur se diffuser dans vos globes oculaires,
  • Si vous portez déjà des lunettes, demandez à votre opticien d’équiper vos verres d’un filtre à lumière bleue. Cela réduit la fatigue visuelle et préserve votre vue,
  • Vous pouvez aussi essayer de porter des lunettes sténopéïques (à petits trous) qui reposent les yeux et rééduquent les muscles oculaires afin d’améliorer la vision.
OphtalCaps avis vérifiés
Prendre soin de ses yeux c’est si simple

En testant Ophtalcaps, vous allez voir une telle différence…

Notre formule agit de 4 façons !

Des plantes pour mieux voir

La nature est généreuse et pourvoit de nombreuses solutions à la plupart de nos dysfonctionnements biologiques. Pour lutter contre les affections oculaires, on s’intéressera plus particulièrement à la lutéine et à la myrtille.

Prévention de l’opacification du cristallin : la lutéine

La rétine et la macula présentent une forte concentration de trois pigments (caroténoïdes) qui ne sont pas synthétisés par notre corps mais proviennent de l’alimentation. Le plus important des trois est la lutéine qui donne sa couleur jaune à la macula. Ce pigment filtre la lumière bleue et a des propriétés antioxydantes. Il est bien assimilé par voie alimentaire car il se dissout dans les graisses.

On trouve la lutéine dans les légumes vert foncé (choux Kale crus, épinards crus, brocolis cuits, pois verts crus, etc.) mais surtout dans des fleurs crues comme la capucine ou le pissenlit et aussi dans les œufs durs. Cette lutéine des œufs, bien que moins concentrée, est mieux assimilée par l’organisme. Elle est aussi présente dans les courges cuites et le maïs doux cuit.

Outre la préservation de la transparence du cristallin, la lutéine réduit dans de bonnes proportions la dégénérescence maculaire.

La myrtille protège la prunelle de vos yeux

Cette petite baie de couleur bleu-noir, dont la pulpe au délicieux petit goût acidulé produit d’excellentes confitures, pullule en Amérique du Nord mais est aussi très prisée en Europe depuis des siècles.

Les anciens lui prêtent des vertus bénéfiques dans les domaines de la digestion et surtout de la vision de nuit.

Comme souvent, les connaissances acquises au fil du temps s’avèrent justes. Leurs découvertes sont souvent validées par la science. Ce minuscule fruit si généreux regorge de principes actifs. La myrtille contient des antioxydants qui contrent le vieillissement cellulaire.

On y trouve aussi des catéchines qui fluidifient le sang dans les micro-vaisseaux. Et son pigment bleu permet au corps de synthétiser le « pourpre rétinien », substance des bâtonnets de la rétine responsable de la vision nocturne et de la perception des détails.

Cette petite baie contient également de la vitamine E (antioxydant) et du zinc dont une bonne concentration préserve l’acuité visuelle. En effet, cet oligo-élément améliore le fonctionnement des cônes et bâtonnets, protège le nerf optique et maintien la jeunesse de vos yeux. On en trouve dans des aliments qui facilitent son assimilation comme les crustacés, le foie de veau, le poulet ou les céréales.

La myrtille, comme la lutéine, se trouve facilement au rayon des compléments alimentaires.

Mes recommandations...

Sur le même thème...

One thought on “Vos yeux sont douloureux, vous voyez moins bien ? Et si nous parlions solutions naturelles ?

  1. Avatar Calvet dit :

    Intéressant mais j’ai 90 ans !…et fait une surdité progressive pendant ma “vie intra-utérine” + maladie de Ménière + Otites sur otites d’où perforation du tympan et destruction de l’oreille moyenne… greffes des tympans. J’en suis aux acouphènes dont je me suis adaptée… Les docteurs ne veulent plus me voir et ne me propose qu’une greffe puçage que je ne veux pas. Ma solution pour améliorer la situation c’est la patience et quelques exercices. J’ai vu dans votre article des améliorations possibles avec l’homéopathie que je vais essayer. Evidemment j’ai porté des prothèses mais elles ne sont plus adaptées à notre époque .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *