Tonus • Immunité

Ce que vous devez savoir sur la Vitamine D

Vitamine D - Ce que vous devez savoir sur la Vitamine D

La vitamine D a un statut particulier dans le tableau global des vitamines. Facteur d’absorption du calcium par l’organisme, elle peut se trouver dans l’alimentation et est aussi fabriquée par la peau sous l’action des rayonnements ultraviolets.

La vitamine D est une molécule peu commune. À la fois vitamine et hormone, on la trouve dans certains végétaux (D2) et dans les tissus animaux (D3). A priori, nous sommes autosuffisants en vitamine D puisque nous savons la fabriquer nous-mêmes et n’avons presque pas besoin d’aller la chercher dans notre alimentation.

Cependant, les modes de vie actuels, certaines pathologies et le vieillissement nous éloignent de la source d’énergie qui permet ce miracle : le soleil. Une trop faible exposition aux rayons UV met en panne la machine à produire la vitamine D dans notre peau et les carences s’accumulent. L’effet domino qu’elles engendrent est préoccupant car, du coup, nous absorbons moins bien le calcium et le phosphore.

Le rôle majeur de la vitamine D

La vitamine D est liposoluble. Elle se dissout très bien dans les matières grasses. C’est sous cette forme qu’elle est intéressante pour l’organisme puisqu’elle joue un rôle important dans l’absorption du calcium et du phosphore au niveau des intestins. C’est ensuite le sang qui transporte ces molécules jusqu’aux os pour renforcer les cellules osseuses.

De la même manière, au niveau des reins, elle a la même fonction, mais dans l’autre sens, pour permettre l’évacuation du surplus de ces minéraux dans nos urines.

La Vitamine D

Elle est donc essentielle à la minéralisation correcte du squelette humain, des articulations et du tonus musculaire. C’est en grande partie grâce à son action que nos os sont robustes et bien durs et notre cartilage bien lisse et résistant pour des articulations souples. Lors de la petite enfance elle prévient le rachitisme et, plus tard, elle diminue les risques d’ostéoporose.

Comment détecter une carence en vitamine D ?

fatigue généralisée

Il est possible de suspecter une carence en vitamine D à partir de quelques signes physiques. Mais il est fortement conseillé de faire attention aux auto-diagnostics. Seule une prise de sang déterminera votre dosage actuel, s’il faut et comment y remédier.

Quand une personne manque de vitamine D, surtout une personne âgée ou une femme ménopausée, les premiers ressentis peuvent être une fatigue généralisée accompagnée d’une faiblesse musculaire. Cette impression désagréable de manquer de tonus, de ne plus avoir de force, est souvent suivie d’une sécheresse accrue de la peau et de l’apparition de crampes.

Attention, ces symptômes pris individuellement peuvent être l’expression de nombreuses autres causes. Ils n’ont de sens, en termes de carence en vitamine D, que s’ils surviennent ensemble. C’est dans ce cas qu’il convient de se demander si l’on manque de vitamine D et s’il faut en parler à son médecin.

Où et comment refaire le plein de vitamine D ?

Quand les rayons ultraviolets du soleil touchent les cellules de notre peau, ils activent les molécules d’un dérivé du cholestérol et synthétisent de nouvelles molécules, celles de la vitamine D. Une exposition quotidienne des bras, des mains et du visage d’une personne à la peau claire suffit, sous nos latitudes, à produire 80% de nos besoins quotidiens. Lors d’une séance de jardinage par exemple. Pour une personne à la peau sombre, il faudra compter une exposition 4 à 5 fois plus longue.

La prudence s’impose cependant. Les ultraviolets bénéfiques qui permettent cette photosynthèse humaine sont également dangereux. N’oubliez donc jamais votre crème solaire. Que l’on ait ou pas la possibilité de ce bain de soleil quotidien, il est tout à fait possible de compléter ces apports journaliers indispensables en piochant dans des aliments naturellement riches en vitamine D.

Pendant longtemps, l’huile de foie de morue a été considérée comme la panacée en la matière, du fait de sa très haute teneur. On trouve aussi beaucoup de vitamine D dans d’autres poissons gras comme le flétan, le saumon, le hareng, l’anchois, la sardine, le maquereau, le thon. Il y en a aussi, en plus faible quantité, dans les margarines, le foie de volaille, les champignons, le beurre et les œufs.

Mes recommandations...

Sur le même thème...

rester_dynamique

5 astuces pour rester dynamique

Nous fabriquons tous notre propre énergie. Parfois nous manquons de tonus et nous avons l’impression que la charge quotidienne est trop lourde. Quels sont les moyens simples et efficaces pour...

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *