Sexualité

Andropause : pratiques et remèdes naturels pour restaurer la libido

Andropause

Bien que la communauté médicale soit très partagée sur la définition, voire l’existence même de l’andropause comme phénomène biologique, équivalent masculin de la ménopause féminine, de nombreux hommes en souffrent. Heureusement, il est aujourd’hui possible de la soulager et d’en diminuer les effets.

Andropause, de quoi parle-t-on ?

Pour certains, le terme n’est pas approprié car, par sa confusion avec la ménopause, il laisserait croire que le phénomène toucherait tous les hommes. Mal connu et très rarement dépisté, on considère qu’il ne concernerait qu’entre 3 et 5 % des hommes de plus de 60 ans même si certains s’en plaignent dès l’âge de 45 ans. Simple dysfonctionnement pour les uns, effets du vieillissement naturel pour d’autres, le sujet divise.

Une définition de l’andropause

andropause-symptomes

Il est donc nécessaire de s’accorder sur une définition. On pourrait dire alors que l’andropause est l’état de l’homme de 45 à 65 ans présentant un ensemble de symptômes psychologiques et physiologiques dus à la baisse de la testostérone dans le sang (-1 % par an).

Mais des spécialistes considèrent que cette baisse fait elle aussi partie des symptômes…

Les symptômes de l’andropause

Par contre, tout le monde semble s’entendre sur la liste de ces symptômes, même si des médecins expliquent qu’ils peuvent aussi être le signe d’autres pathologies ou tout simplement de mauvaises habitudes de vie :

  • Une baisse de la production de testostérone,
  • Une baisse de la libido accompagnée de troubles érectiles et d’une perte de l’appétit sexuel,
  • Une sensation de manque d’énergie, de vigueur et de joie de vivre,
  • Des périodes de transpiration intense,
  • Des insomnies,
  • Des kilos en trop.
complément alimentaire Vitamine E & Zinc OptimX - Laboratoire Naturoscience
Besoin d’un petit coup de boost sous la couette ?

Découvrez vite Optim’X

Augmentez naturellement
votre testostérone et retrouvez plaisir et désir.

Comment lutter contre l’andropause ?

Si l’on considère l’andropause comme l’un des effets du vieillissement, il est illusoire de chercher à la combattre comme s’il s’agissait d’une maladie. Mais pour autant, il n’est pas interdit de tenter d’en amoindrir les conséquences désagréables puisque des moyens d’action existent.

Une vie amoureuse saine

Quand notre vie est équilibrée sur le plan amoureux, les rapports sexuels sont réguliers. Certaines glandes dans le cerveau, excitées par la perspective d’un orgasme, envoient aux testicules l’ordre de produire de la testostérone qui se met alors à circuler dans le sang.

Cette hormone déclenche la production d’autres substances et notamment celles que l’on appelle communément « les hormones du bonheur ». On se sent joyeux, léger et amoureux. Et la boucle est bouclée. Toutes ces hormones contribuent à la bonne santé et à la vitalité de l’organisme.

À l’inverse, un « désert sexuel » entraine tristesse, dépression et désordres physiologiques.

Donc, le remède est simple : faites l’amour !

Bien sûr, ce conseil élémentaire est bien plus facile à écrire qu’à mettre en œuvre. Les difficultés professionnelles, le stress, l’usure des couples contribuent à diminuer l’appétit sexuel. Et le reste à du mal à suivre.

Mais en prendre conscience est un bon début. Aménagez votre emploi du temps, privilégiez les moments de détente et d’intimité et réveillez la petite flamme. L’appétit vient en mangeant.

couple
Couple - faire_l'amour

Une alimentation adaptée

Autre conséquence du stress, les mauvaises habitudes de vie font des dégâts multiples qui peuvent générer le phénomène d’andropause : moins d’activité, des boissons alcoolisées, une alimentation trop grasse, trop salée, trop sucrée…
Retrouvez le goût de l’activité physique et d’une nourriture saine.

  • Le zinc. Privilégiez les aliments qui contiennent ce minéral (les huitres, le foie de veau cuit, les viandes rouges, le pain de seigle…) ou adaptez votre dosage quotidien avec un complément alimentaire,
  • La mélatonine. Cet antioxydant naturel produit par notre corps favorise le sommeil, lutte contre le vieillissement et booste la libido,
  • Le muira puama. Depuis aussi longtemps qu’ils s’en souviennent, les Indiens d’Amazonie prennent cette plante pour traiter l’impuissance mais aussi les problèmes neuromusculaires, les symptômes grippaux et les rhumatismes. De premiers essais encourageants réalisés en France tendent à confirmer ses bienfaits sur la libido et l’absence d’effets secondaires.

Mes recommandations...

Sur le même thème...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *